Deux pieds sur terre, une tête d’avance